Illustrations

La fille métisse

sans-titre-2

 

Alors ce style d’illustration et cette composition ne vient pas tout droit de mon cerveau.

C’est un style vu et revu (et hyper méga revu!) sur le net, notamment sur Pinterest, Instagram…mais j’ai voulu essayer autre chose. Je me lasse très vite du style graphique que j’adopte, et là je veux changer de style. Marre de faire des dessins en contouring noir à la ligne claire. Faut sortir de ses habitudes pour évoluer. Et là j’ai envie de travailler la couleur. Et faire des illustrations sans contour noir.

Ça me sort par les trous de nez.

Du coup je suis tombée sur une jolie illustration du studio de risographie meli-melo au Braaaaziiiil dans le magazine Étape, j’ai reprit l’image et j’ai foutu ma tronche dessus!

Ça a du bon d’imiter le travail des autres pour comprendre leur technique de travail et pour créer son propre style. C’est nul si c’est copier pour copier.

J’entend encore ses gens que j’ai croisés dire qu’ils ne voulaient jamais copier/calquer/reprendre le travail d’un autre parce que c’était du vol. Bah ouais c’est du vol si tu copie juste pour copier et que tu dit « hey! c’est 100% home made » et que t’oublis de parler de l’artiste référencé.

Mais tu n’avanceras pas si tu reste dans ton coin à attendre la bénédiction du petit Jésus. Faut pas croire que tu puisse tout inventer tout seul. Tu veux pas évoluer? RIP.

Reproduire pour apprendre et réinterpréter = GOOD. Copier sans apprendre = NOT GOOD

 

Bref tout ça pour dire allez voir les studio meli melo c’est de la balle. <3

2 réflexions au sujet de « La fille métisse »

  1. C’est beau!!!
    Helmut Krone, un des directeurs artistiques les plus inventifs, dit un jour : “J’ai récemment demandé à un de nos rédacteurs ce qui était le plus important, faire un truc à soi ou la meilleure publicité possible. La réponse fut : “Faire un truc à moi”. Je ne suis pas du tout d’accord. J’aimerais proposer une nouvelle idée pour notre époque : jusqu’à ce que vous ayez une meilleure idée, copiez. J’ai copié Bob Gage pendant cinq ans, j’ai même copié la taille de ses interlignes. Et Bob avait lui-même copié Paul Rand, et Rand avait d’abord copié un typographe allemand du nom de Tschichold”. Moi aussi, j’ai commencé par copier ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.